Danané, 23 juil 2022 (AIP)- La direction de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) zone ouest a sensibilisé les communautés riveraines de la réserve intégrale du Mont Nimba sur la rédaction d’un projet de développement local qui vise essentiellement la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus.

Le projet concerne six villages riverains du Mont Nimba dans le département de Danané, à savoir, Gbapleu, Kpoleu, Danipleu, Yealeu, Gbon-Houyé et Gbantopleu.

Il s’agit de recenser les préoccupations des communautés impactées, afin qu’elles puissent réellement s’approprier le projet, a expliqué le responsable des mesures riveraines de la direction de l’OIPR zone ouest, le lieutenant Sinayoko Yaya.

“Avant de commencer un projet, il faut aller au contact avec les populations impactées par ledit projet pour recenser et répertorier tous leurs avis, leurs besoins et leurs inquiétudes, afin d’apporter des solutions durables à leurs problèmes. (…), dites tout pour que le programme de développement local qui sortira de nos rencontres, soit le reflet de vos préoccupations réelles. Ça sera la boussole du développement de votre village », a indiqué M. Sinayoko au cours d’une réunion tenue, mardi 19 juillet 2022, dans le village de Gbapleu.

L’élaboration de ce plan de développement local s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la préservation des écosystèmes forestiers en Afrique de l’Ouest (PAPAFOR). Il est financé par l’Union Européenne à hauteur de 20 millions FCFA sur trois ans.

La réserve intégrale du Mont Nimba est classée patrimoine mondial en péril par l’UNESCO, du fait principalement des pressions anthropiques et de l’existence d’exploration minière à ses proximités. Pour y remédier, les experts chargés de sa gestion préconisent des mesures correctives, d’où, l’établissement d’un cadre relationnel avec les populations rivéraines.

Source: (AIP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here